Texte à méditer :   Loué sois-tu mon Seigneur, avec toutes tes créatures !   saint François d'Assise
 
Vous êtes ici :   Accueil » Joséphine Leroux, bse, 1747-1794
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Les Franciscains de France Belgique vous souhaitent la bienvenue !
Calendrier
Frères
Maisons
 ↑  
Services
 ↑  
Encyclopédie
Visites

 949221 visiteurs

 63 visiteurs en ligne

Bienheureuse Joséphine Leroux, (1747-1794), clarisse, martyr

Soeur Joséphine est née à Cambrai (Nord), le 23 janvier 1747 , et fut baptisée sous le nom d'Anne-Joseph. Dans sa 23e année, en 1769, elle entra chez les Clarisses urbanistes de Valenciennes, sous le nom de soeur Joséphine. Dans la même ville, une de ses soeurs était entrée chez les Ursulines. En 1791, les couvents furent fermés et les religieuses expulsées. En 1792, les armées autrichiennes ayant pris la ville, les religieuses, réfugiées en Flandre, revinrent à Valencienne et se regroupèrent dans des familles. Lors du retour des armées françaises, la plupart des ursulines, et la soeur Joséphine réfugiée auprès de sa soeur, furent arrêtées le 3 septembre 1794, et comdamnées à mort par le tribunal révolutionnaire. Elles vécurent encore un mois dans des conditions sordides d'emprisonnement et furent guillotinées par petits groupes, à partir du 14 octobre. Soeur Joséphine Leroux monta sur l'échafaud le 23 octobre avec cinq autres religieuses ursulines. Elles furent béatifiées en 1920, par le pape Benoît XV.


Date de création : 18/10/2016 @ 17:01
Catégorie : Encyclopédie - Personnes-J-K
Page lue 3401 fois


Accès Intranet

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 24 membres
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
43 Abonnés
Nous aider ?

Différentes possibilités s’offrent à vous  pour soutenir et aider la vie et la mission des frères :

- tout d’abord le soutien fraternel auprès des frères et de nos communautés,
- l’accompagnement dans la prière, en vous joignant aux offices des frères  célébrés dans leur chapelle ou oratoire
- la participation aux activités proposées par les communautés,
- la proximité avec la spiritualité franciscaine…

Il est également possible d’aider financièrement la Province Franciscaine du bienheureux Jean Duns Scot, 7 rue Marie Rose, 75014 Paris

Pour cela 2 propositions :

- aider les activités missionnaires, ainsi que les religieux âgés pour leur permettre de vivre paisiblement le temps de la retraite, en versant vos dons à Franciscains-Solidarité et Services

- aider les activités humanitaires des frères, ici et en pays de mission, en versant votre offrande à Fondation François d'Assise.