Les Franciscains de France Belgique vous souhaitent la bienvenue !
Calendrier
Frères
Evènements
 ↑  
Maisons
 ↑  
Services
 ↑  
Encyclopédie
 ↑  

Centre Sèvres - Chaire franciscaine

faire-famille-ofm.jpgLe cours de Giuseppe Buffon "Travail, mission, identité dans la tradition franciscaine : du temps des réformes au renouveau conciliaire", prévu pour le 2e semestre 2017-18

est remplacé par un cours de Pierre Moracchini Faire « famille franciscaine », France, XVe-XXe siècles
 
Le cours aura lieu les samedis 17 février, 17 mars,  7 avril, 5 mai 2018 de 9h30 à 12h30 au Centre Sèvres, 35bis rue de Sèvres, 75006 Paris


Voici une présentation de ce cours une petite bibliographie.

    Ce cours se propose d’étudier sur la longue durée le mouvement franciscain en tant que « famille religieuse » c’est-à-dire en considérant ses différents « acteurs » – frères des trois branches du premier ordre, moniales, religieux et religieuses du troisième ordre, tertiaires séculiers – dans les liens et les réseaux qui les réunissent. Complémentarité et « réciprocité vitale » entre les diverses composantes de la famille, mais aussi rivalités, conflits et relations de pouvoir, nous veillerons à n’oublier ni les premières, ni ces derniers. Nous considérerons d’abord ces relations familiales au sein d’une province de l’Observance franciscaine, la « France parisienne », une province née de la scission de 1517, couvrant presque la moitié nord de la France et composée de couvents masculins (cordeliers), mais aussi, majoritairement, de communautés féminines (clarisses, annonciades, sœurs grises). Puis nous examinerons comment l’arrivée des capucins (1574) a introduit une manière « moderne » de concevoir et de « pratiquer » la famille franciscaine. Enfin, dans une dernière étape,  nous envisagerons en quoi la coupure révolutionnaire a (ou n’a pas) modifié cette vie de famille, en particulier dans les relations entre religieux et religieuses ; et nous nous arrêterons sur le Tiers-Ordre qui, au terme d’un long processus – marqué par la session de la Champfortière en 1968 –, est passé de la dépendance à l’égard du premier ordre à l’autonomie d’un « ordre franciscain séculier ».
 
Bibliographie :
 
- L. Iriarte, Historia Franciscana, Valencia, 1979. Traduction française sous le titre Histoire du Franciscanisme, Paris, Le Cerf-Éditions franciscaines, 2004.
- B. Dompnier, Enquête au pays des frères des anges. Les capucins de la province de Lyon aux XVIIe et XVIIIe siècles, Saint-Étienne, Publications de l'Université de Saint-Étienne, 1993.
- Sainte Claire et sa postérité, G. Brunel-Lobrichon, D. Dinet, J. Gréal et D. Vorreux (dir.), Nantes, 1995.

- P. Moracchini, « Au cœur d'une province franciscaine. Les cordeliers, clarisses, sœurs grises et annonciades de France parisienne (XVIIe siècle) », Revue Mabillon, nouvelle série, t. 12 (= t. 73), 2001, p. 205-242.


Fr Claude Coulot, Ecole Franciscaine de Paris.


Date de création : 05/01/2018 @ 17:39
Catégorie : - Ecole de Paris-2017-2018

Vous êtes ici :   Accueil » Faire "famille franciscaine"
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Devenir membre

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 30 membres
Nous aider ?

Différentes possibilités s’offrent à vous  pour soutenir et aider la vie et la mission des frères :

- tout d’abord le soutien fraternel auprès des frères et de nos communautés,
- l’accompagnement dans la prière, en vous joignant aux offices des frères  célébrés dans leur chapelle ou oratoire
- la participation aux activités proposées par les communautés,
- la proximité avec la spiritualité franciscaine…

Il est également possible d’aider financièrement la Province Franciscaine du bienheureux Jean Duns Scot, 7 rue Marie Rose, 75014 Paris. Pour cela 2 propositions :

- aider les activités missionnaires, ainsi que les religieux âgés pour leur permettre de vivre paisiblement le temps de la retraite, en versant vos dons à Franciscains-Solidarité et Services

- aider les activités humanitaires des frères, ici et en pays de mission, en versant votre offrande à Fondation François d'Assise.